Vin le bon projet ! Dans les Pyrénées-Orientales, une usine a commencé à produire un bouchon en liège 100% naturel et biodégradable.

On aimerait pouvoir dire que nos régions ont du talent, mais pour le coup, il faut rendre à César ce qui appartient à César puisque c’est l’entreprise Belge de solutions de bouchage Vinventions qui est à l’origine du concept : un bouchon en liège fait uniquement de matières naturelles et biodégradables, surnommé Sbür.

Le liant d’origine naturelle remplace ainsi la colle polyuréthane utilisée habituellement pour fabriquer les bouchons en liège. Un procédé qui a nécessité sept années de recherche et de développement, 3 brevets, pour la modique somme d’1,4 millions d’euros. Forcément, à ce prix-là, le Sbür coûte légèrement plus cher qu’un bouchon en liège classique et il risque de se retrouver principalement sur des vins plus haut de gamme. Mais avec le discours écologique qui se développe, les vignerons risquent de commencer à se pencher sérieusement sur la question, surtout si cette nouvelle solution ne gâche en rien le goût du vin.

Un bouchon pour les gouverner tous

D’autant que Vinventions mise beaucoup d’espoir sur le Sbür, prévoyant de passer d’une fabrication de 15 à 200 millions de ce bouchon de liège écologique d’ici quatre ans.

Une aubaine pour le secteur de l’emploi à Rivesaltes, l’unique usine française de la société belge située dans les Pyrénées-Orientales et qui est la seule chargée de la fabrication. En effet, l’entreprise envisage de doubler rapidement les effectifs.

Source : Le Parisien

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.