La ville de Saint-Georges-d’Orques, dans l’arrondissement de Montpellier dans l’Hérault, a récemment lancé un permis de végétaliser au sein de l’espace public.

Hull fait des émules ! Après le droit de cultiver, voilà que la ville de Saint-Georges-d’Orques lance son permis de végétaliser. Il consiste à autoriser temporairement et sous conditions un espace de culture sur la voie publique. Dans le respect d’une charte, ce permis peut être demandé par un particulier, une association, un groupe scolaire ou une entreprise.

Trois types de végétalisation existent : le micro fleurissement, le bac à culture et le fleurissement de pied d’arbres. Concrètement, une fois l’autorisation donnée, c’est à la charge de la personne d’installer sa culture (bacs, terreau, plants) et de l’entretenir (taille et arrosage). Par contre, s’il faut faire un trou, les services de la Métropole prennent le relais pour éviter d’endommager le réseau local. Pour connaître précisément les conditions, on vous invite à vous rendre sur le site de la ville.

Des objectifs écologiques et sociaux

Ce permis de végétaliser répond à plusieurs objectifs, notamment en matière de biodiversité. En effet, la plantation peut servir de filtre à air, que ce soit contre la pollution ou pour rafraîchir l’atmosphère en période de forte chaleur. Mais également servir comme habitant aux différentes espèces afin d’assurer une préservation de la nature.

Sans oublier le lien social en suscitant l’échange ou l’entraide avec ses voisins que ce soit pour la plantation ou l’entretien de cet espace.

Source : Midi Libre

 

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.