Le gouvernement va mettre en place un Loto de la biodiversité afin de soutenir une vingtaine d’organismes de protection.

La ligue de protection des oiseaux, la WWF, les collectivités territoriales et bien d’autres… En tout, ce sont une soixantaine d’organismes qui postulent pour faire partie des vingt élus qui auront le droit de toucher les bénéfices du Loto de la biodiversité que s’apprête à lancer la Française des jeux (FDJ) le lundi 23 octobre prochain.

En jeu : des subventions allant de 50 000 à un million d’euros. Le comité de sélection rendra son verdict le 18 octobre prochain afin de savoir qui seront les vingt organismes retenus.

Loto, à qui le tour ?

Bien que sa mise en place fasse débat, voire grincer des dents de toute part, le gouvernement ayant dû imposer son 49-3 pour l’instaurer, ce nouveau jeu de grattage va être distribué en 14 millions d’exemplaires, laissant une chance au gagnant de remporter jusqu’à 30 000 euros.

Coûtant 3 euros le ticket, 43 centimes seront reversés à l’Office français de la biodiversité, soit six millions d’euros au total si les 14 millions de tickets de couleur verte trouvent preneur.

Le Loto de la biodiversité sera disponible dans les points de vente agrées par la FDJ et prend sa place aux côtés du Loto du patrimoine qui, lui, se vend à 15 euros l’unité.

Source : Le Parisien

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.