Ami.e.s cyclistes, profitez une dernière fois de l’excuse du pneu crevé du vélo pour arriver en retard au boulot, elle ne marchera bientôt plus !

La science avance comme on dit, et le futur approche à grand pas, notamment dans le monde du deux roues ! L’entreprise The SMART Tire Company, en partenariat avec la NASA, s’apprête à commercialiser en 2024 une technologie sur laquelle ils travaillent depuis quelques années déjà : un pneu de vélo sans air.

Baptisé MELT, ce pneu utilise une technologie à mémoire de forme capable de se déformer, absorber les chocs et s’adapter à n’importe quel terrain. Tout ça grâce à un matériau nommé « Nitinol » qui allie l’élasticité du caoutchouc et la solidité du titane. Selon la compagnie, il ne faut pas s’attendre à une différence de sensation puisque le pneu reprend immédiatement sa forme initiale.

Demain le vélo, après-demain le monde

Pour financer son projet, la société a fait appel à une campagne de financement participatif qui a dépassé de très loin la demande initiale. Un succès qui va permettre de commercialiser cette nouvelle technologie dès juin 2024 au prix d’environ 470 euros la paire de pneus pour le vélo, et environ 140 euros pour équiper la trottinette.

Car oui, The SMART Tire Company ne compte pas s’arrêter aux deux roues et entend bien prochainement proposer son bébé à toute l’industrie du pneu, y compris les véhicules les plus lourds. Concernant les étoiles, la NASA est déjà sur le coup pour ses véhicules d’exploration spatiale.

Source : Presse Citron

 

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.