C’est l’heure de l’apéro chez les voisins, vous avez amené la bouteille de vin, mais personne n’a pensé au tire-bouchon ? Pas d’inquiétude, voici quelques astuces pour sauver la soirée.

Alors ouvrir une bouteille de vin sans tire-bouchon certes, mais comment ? On a classé différentes méthodes en fonction du matériel nécessaire, mais attention au niveau de complexité !

La méthode la plus simple est qui nécessite presque rien : enfoncer le bouchon. Prenez par exemple des clés pour pousser le bouchon dans la bouteille. Pas d’inquiétude sur le goût du vin, si celui-ci n’est pas déjà bouchonné, aucun risque que cela en gâche la saveur.

On continue ensuite avec ce que tout le monde peut fournir : une chaussure plate ! Deux méthodes existent. La première est simple : il vous suffit de frapper le goulot de la bouteille avec une chaussure afin que le bouchon sorte. L’autre variante est d’enfoncer la bouteille dans votre chaussure au niveau du talon et de taper sur une surface plate ensuite, la chaussure servant de protection au choc. Attention, la technique est facile, mais elle prend du temps, mieux vaut ne pas être pressé. Évidemment, arrêtez-vous avant que le bouchon ne soit entièrement sorti sous peine de liquide sur la moquette. Évitez également de taper trop fort, on ne veut pas que la bouteille se brise.

La source de chaleur ! Avec un briquet ou une bougie (parce qu’on n’a pas tous un chalumeau à disposition n’est-ce pas), inclinez la bouteille et chauffer le goulot juste en dessous du bouchon. Ce qui le fera sortir petit à petit. Si la méthode est simple, elle est cependant à déconseiller car la chaleur et la bouteille de vin ne feront pas bon ménage que ce soit en termes de goût ou de choc des températures si la bouteille est froide, risquant alors de faire exploser celle-ci.

On peut tenter de retirer le bouchon avec une clé suffisamment pointu, un couteau ou des ciseaux. Pour cela, il faudra planter la lame en biais dans le bouchon, tirer doucement vers le haut la main tenant la lame, et à l’autre main de tirer vers le bas en tournant légèrement la bouteille sur elle-même pour donner un effet tire-bouchon.

Avec un peu d’outillages, les moyens sont plus variés. Par exemple, en plantant une vis ou un clou au 3/4 dans le bouchon (un peu de travers serait mieux), il devient plus facile d’extraire celui-ci avec une pince ou un marteau.

On va éviter volontairement de vous parler de la méthode usant d’une pompe à vélo, déjà pour le risque, et également parce qu’il faut avouer que c’est sûrement l’outil dont on dispose le moins sous la main en règle générale.

Voilà, normalement avec une de ces solutions pour ouvrir la bouteille de vin sans tire-bouchon, la soirée sera sauvée. Bonne dégustation !

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.