Les supporters qui se rendront en Allemagne pour l’Euro 2024 de football auront un souci en moins à gérer : le prix des transports en commun.

Décidément, l’Allemagne fait tout pour qu’on privilégie les transports en commun, même chez les supporters locaux ou étrangers. D’abord, une piqûre de rappel. Souvenez-vous, déjà au printemps, le gouvernement allemand annonçait la mise en place d’un DeutschlandTicket, un pass mensuel à seulement 49€ donnant accès à la totalité du réseau du pays.

Pour améliorer davantage l’initiative et inciter les automobilistes à laisser leur voiture au garage, certaines villes ont même mis en place une formule où le DeutschlandTicket devient gratuit si vous l’échangez contre votre permis de conduire.

Au bilan carbone, l’Allemagne entend mener au score

Mais qu’est-ce que viennent faire les supporters de foot dans cette histoire ? Tout simplement que pour valoriser toujours plus les transports en commun, l’UEFA et la société de transport Verband Deutscher Verkehrsunternehmen ont signé un accord pour que les personnes se déplaçant aux stades pour l’Euro 2024 du 14 juin au 14 juillet n’aient pas à payer de ticket.

En effet, le billet d’entrée au stade fera office de bon de transport du matin du match dès 6h jusqu’au lendemain 18h dans chacune des dix villes qui accueilleront les événements sportifs. Cela, afin de réduire le bilan carbone, toujours excessif autour des stades juste avant les matchs à cause du nombre de véhicules. Comme le disait l’attaquant anglais Gary Lineker : « Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne. »

Source : UEFA

 

Partager

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.